LDDS : Qui peut en bénéficier ?

Le LDDS est un type d’épargne conçu pour générer des intérêts à long terme, tout comme le livret A. Il est spécifiquement destiné à un certain profil de personnes. Quel est le montant maximum de dépôt autorisé sur ce compte et quelles sont les modalités pour le clôturer ?

Définition de LDDS

Créé depuis 2007, le LDDS, précisément le livret de développement durable et solidaire, est un produit d’épargne souvent utilisé en complément du Livret A une fois que ce dernier a atteint son plafond. Il est spécialement dédié au financement de projets liés à la transition énergétique et contribue également au soutien des PME, favorisant ainsi l’économie sociale. Soumis à une réglementation stricte en France, le LDDS joue un rôle crucial dans le financement de projets durables et solidaires.

Quels sont les avantages d’un LDDS ?

Opter pour un Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) présente plusieurs avantages :

  • Exonération des prélèvements sociaux ;
  • Absence d’impôts à payer ;
  • Investissement sécurisé et rentable grâce à la garantie de dépôt de l’État ;
  • Versements flexibles et libres, s’adaptant au rythme de chaque titulaire, qu’il soit majeur ou mineur ;
  • Procédure d’ouverture de compte simple et rapide.

Qui peut avoir un Livret de Développement Durable et Solidaire ?

Le Livret de Développement Durable et Solidaire est accessible à toute personne résidant sur le territoire français, avec obligation d’avoir un domicile fiscal. Tant les mineurs que les majeurs peuvent en bénéficier. Pour les mineurs, ils doivent disposer d’une source de revenus et ne plus vivre chez leurs parents.

Notons aussi que l’ouverture d’un LDDS se fait auprès d’une institution bancaireavec une restriction d’un livret par bénéficiaire. Cependant, chaque foyer peut posséder jusqu’à deux livrets, un pour chaque conjoint.

Comment fonctionne un LDDS ?

Comment fonctionne un LDDS ?

Lors de l’ouverture d’un compte LDDS, il est courant que la banque demande un versement initial, généralement compris entre 10 et 15 euros, ainsi qu’un solde additionnel de moins de 20 euros. Une fois le compte ouvert, le bénéficiaire peut effectuer des dépôts et des retraits sans restriction, et une carte de retrait lui est fournie pour effectuer des transactions, même depuis d’autres banques.

Le LDDS offre la possibilité de clôturer le compte, par exemple pour mutualiser son épargne. Pour cela, une demande écrite doit être déposée à la banque ou effectuée en personne, en mentionnant le numéro de référence du compte. Une fois la demande traitée, les fonds peuvent être transférés vers un autre compte ou retirés, et les intérêts accumulés sont reversés au bénéficiaire.

Quel est le plafond à respecter et quel est son taux ?

Le LDDS est soumis à un plafond de dépôt de 12 000 euros, mais ce montant peut être dépassé en incluant les intérêts capitalisés. Contrairement au Livret A, dont le plafond est de 22 500 euros et ne peut être dépassé, le LDDS offre la possibilité d’augmenter le montant total avec les intérêts accumulés.

Depuis 2023, le taux d’intérêt du LDDS est fixé à 3 %, similaire à celui du Livret A. Les intérêts sont calculés et capitalisés à chaque quinzaine où des versements sont effectués. Ainsi, le Livret de Développement Durable et Solidaire représente une alternative avantageuse pour les épargnants ayant déjà atteint le plafond de leur Livret A.

Laisser un commentaire